Profil du naturopathe

Fédération Africaine des Naturopathes

L'union fait la force et ensemble nous serons plus forts et plus influents!

PROFILE DU NATUROPATHE AFRICAIN

ORIGINES DE LA PROFESSION

Si la naturopathie puise ses racines historiques dans la culture hygiéno médicale hippocratique, elle existe depuis la nuit des temps en Afrique. Les praticiens, guérisseurs, rebouteux, naturopathes sont de plus en plus nombreux à exercer en Afrique à ce jour et répondent à la demande de plus de 100 millions d’africains.

 

La naturopathie est considérée comme « Médecine Traditionnelle » par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme l’une des « Médecines Non Conventionnelles » par les autorités européennes et appartient aux CAM ou Complementary ans Alternative Medicine aux USA*.

 

Sur les autres continents, la naturopathie est intégrée dans une douzaine d’États nord-américains, au Canada britannique, en Australie ou en Nouvelle Zélande, ainsi qu’en Inde ou en Chine… Ils sont alors partenaires d’un nouveau concept pluridisciplinaire : la « Médecine Intégrative ».

 

1. Définition

La naturopathie africaine, issue des pratiques et connaissances traditionnelles, regroupe toutes les méthodes naturelles d’hygiène de vie utiles au maintien, au recouvrement ou au développement du bien-être, de la vitalité, de la qualité de vie et donc de la santé de la personne. Ce bien-être global (holisme) est conçu dans ses dimensions corporelle, biologique, énergétique, psychologique, socioculturel et environnemental. La relation d’aide (consultations, actes, conseils et services), des praticiens naturopathes est ainsi celle d’éducateurs - conseillers de santé ou de bien-être global.

 

2.Champs d’action professionnelle

Le naturopathe participe, par ses actes, conseils et services, à une meilleure qualité de vie, et plus particulièrement :

 

- à la promotion de la prévention primaire active à tous les âges de la vie

- à l’accompagnement des capacités intrinsèques de réaction positive de l’individu

- à la restauration qualitative de son terrain biologique et humoral

- à la promotion d’une hygiène de vie optimum, du bien-être et de la santé globale de la personne

- à l’évaluation des influences comportementales, environnementales et relationnelles occasionnant des dommages au bien-être, à la vitalité ou à la qualité de vie, donc à la santé humaine

- à la responsabilisation de la personne, afin qu’elle tende à toujours plus d’autonomie (prise en charge)

- au maintien et au rétablissement de l’équilibre psychobiologique, énergétique, écologique et homéostatique

- aux corrections individualisées des déséquilibres de terrain, énergétiques, fonctionnels et psychosomatiques

 

3. Activité professionnelle

Ses activités se déclinent en deux types de fonctions :

- a) Celle d’éducateur de santé : information, sensibilisation et pédagogie populaire dans un maximum des secteurs du bien-être (individuel, familial, professionnel, associatif, culturel, scolaire, universitaire, médiatique, écologique…).

- b) Celle de conseiller, via ses actes et services individualisés, pour le rétablissement du bien-être global de la personne (amélioration de facteurs environnementaux, de la gestion du stress, et des habitudes d’hygiène de vie et comportements propres à optimiser les ressources vitales, les immunités naturelles, la régénérescence, l’autorégulation, les rétablissements fonctionnels spontanés…).

 

4. Clientèle

Sa clientèle se compose :

- De toute personne soucieuse d’étudier comment optimiser son hygiène de vie dans le cadre la prévention primaire active

- De personnes en santé, soucieuses de rester au mieux de leur bien-être, et curieuses de mieux se connaître et mieux autogérer leur hygiène de vie

- De personnes en santé mais désireuses d’optimiser leur capital, de développer leurs potentiels et ressources

- De personnes souhaitant soutenir positivement leur processus de convalescence

- De personnes en situation de troubles fonctionnels / chroniques mineurs (un diagnostic ayant été posé préalablement par le médecin), et souhaitant un accompagnement non allopathique

- De personnes en situation de troubles aigus mineurs (un diagnostic ayant été posé préalablement par le médecin) et souhaitant un accompagnement non allopathique

- De personnes en situation de troubles lésionnels ou dégénératifs, bien entendu suivis par la médecine institutionnelle (allopathique), mais désireuses de compléments d’informations, de conseils et de soutiens pour traverser cette crise de vie.

 

5. Indépendance

Les naturopathes n’appartiennent ni au secteur médical ni au secteur paramédical. Ils œuvrent en totale indépendance professionnelle.

 

6. Déontologie

Les différents codes de déontologie ont en commun, outre l’indépendance professionnelle mentionnée ci-dessus :

- Le secret professionnel des praticiens

- Le respect dû à la personne humaine, quels que soient son ethnie, croyance, religion, culture, condition et niveau de vie

- L’obligation de moyen vis-à-vis de la clientèle

- L’expression de qualités professionnelles d’écoute, d’empathie, de pertinence, de communication et de pédagogie envers son client

- La rigueur, la moralité et le sérieux de ses pratiques, afin de maintenir la corporation au plus haut niveau de respectabilité et d’éthique

- Le fait que le praticien naturopathe n’intervient jamais dans le cadre d’une interruption de grossesse et ne procède à aucun acte chirurgical, dentaire, obstétrical, infirmier, ni à aucun autre acte réservé selon les textes en vigueur

- Qu’il est soucieux de pratiquer sa profession dans une constante recherche de l’efficacité et la vigilance de l’innocuité

- Il entretient les meilleures relations avec ses confrères, de même qu’avec tous les partenaires de la relation d’aide, qu’ils soient médicaux, paramédicaux ou autres. Il est conscient que la pluridisciplinarité est une clé essentielle d’efficacité et d’harmonie au sein des services de santé publique

- Ses honoraires sont fixés avec tact et équité, tels que suggérés par les institutions professionnelles.

 

7. Champs d’action professionnelle

Le naturopathe n’intervient jamais en lieu et place d’un médecin (docteur en médecine) pour tout ce qui concerne le diagnostic médical et le traitement symptomatique de maladies réelles ou supposées. Si le naturopathe est favorable au «principe du libre choix thérapeutique pour le patient», il est aussi conscient de ses limites et sait orienter vers les services médicaux chaque fois que nécessaire.

 

Le diagnostic naturopathique est parfois autorisé (exemple : Allemagne) ou légalisé (exemple : Portugal). Ce «diagnostique naturopathique» - non médical - ne se pose toutefois jamais alors en concurrence ou substitution avec un diagnostic allopathique, mais correspond à un ensemble de bilans de vitalité et de terrain, spécifiques Il n’invite jamais à modifier ou interrompre un éventuel traitement médical en cours. Ses conseils et ses services sont alors essentiellement complémentaires d’autres soins médicaux.

 

8. Formation

La formation des praticiens naturopathes est à ce jour inexistante en Afrique .La Fédération africaine des naturopathes s’engagent à ouvrir des écoles de naturopathie, afin d’enseigner l’art, la science et la philosophie de la naturopathie africaine ainsi que la création d’une bibliothèque numérique afin d’enregistrer toute les méthodes et pratique naturo thérapeutiques.

Les cursus de l’enseignement incluent des outils propres à l’acquisition du savoir, du savoir-faire, du savoir être et du savoir enseigner ou savoir transmettre.

 

9. Accréditations

L’accréditation ou certification des naturopathes est assurée via leurs syndicats, fédérations, unions ou associations professionnelles. En effet, l’indépendance professionnelle des naturopathes suppose qu’ils ont reçu les meilleures formations dans les centres de formation dont ils sont issus et que leurs organismes de tutelle se portent caution de leur compétence, déontologie, régulation administrative et formation professionnelle continue.

 

10. Formation continue des professionnels

Tous les praticiens sont tenus de suivre très régulièrement des formations professionnelles (supervision, remise à niveau ou perfectionnement). Ces formations sont imposées et contrôlées par la Fédération africaine des naturopathes.

 

11. Régulation administrative

Les praticiens naturopathes ont toujours le devoir d’être en règle avec leur cadre institutionnel fiscal et administratif mis en place par la Fédération ainsi :

 

- Ils possèdent leurs assurances professionnelles spécifiques et leur numéro d’enregistrement au sein d’un annuaire des thérapeutes mis en place par la Fédération.

- Ils sont membres de leur syndicat ou fédération ou association ou union professionnelle

- De plus en plus de mutuelles ou assurances complémentaires prennent en charge le remboursement des consultations et des services des praticiens naturopathes référencés, voire des compléments alimentaires conseillés.

 

12. Perspectives pour une médecine intégrative

A moyen terme, les praticiens naturopathes ont pour objectif de s’intégrer en un système partenarial, dans le respect mutuel de tous les acteurs des secteurs du bien-être et de la santé publique, en exerçant leur art en parfaite conformité avec les bases et structures scientifiques, philosophiques, éthiques et techniques de chacun, tout en conservant leur totale autonomie.

 

Dr Rosa Melliti,

Présidente FAN

FAN

63 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny - 71360 Epinac

0033 675 80 29 57

Tous droits réservés © 2016 FAN

FAN est déclaré à la préfecture sur l’identification R.N.A. : W343020233, et à l’Insee numéro de SIREN 823 927 900.