Projets

Fédération Africaine des Naturopathes

L'union fait la force et ensemble nous serons plus forts et plus influents!

FEDERATION

LEGISLATION

PROJET HUMANITAIRE

PARTENARIAT

ENSEMBLE VERS UNE MEDECINE HUMAINE POUR LE BIEN-ÊTRE DES FEMMES

 

 

PROJET HUMANITAIRE EN AFRIQUE

 

Suite à plusieurs missions humanitaires avec l’association Afrique Positive, qui vient en aide et soutient l’éducation des jeunes africains, Rosa Melliti, docteure en naturothérapie et spécialisée en thérapies alternatives, fondatrice de la Fédération Africaine des Naturopathes, a été sensible aux problèmes de cette population mais surtout, fascinée par ses traditions et inspirée par ses coutumes, connaissances avancée dans les domaines de la santé, la guérison et bien-être.

 

Dans son institut, elle apporte toutes les techniques de massage, les huiles, les tisanes et argiles du monde africain. Étant en contact permanent avec les femmes, elle a pu observer que l’équilibre de vie d’une femme relève des soins du corps mais aussi de la prise en compte de son aspect psychologique, émotionnel, physique, spirituel, physiologique et énergétique.

 

Son projet découle de cette dernière observation et de son amour pour la femme africaine, le but : offrir aux femmes et à la population africaine le même accès au bien-être en ouvrant des centres dans leurs villages, et ce à l’aide de la Fédération Africaine des Naturopathes.

 

Pour mener à bien ce projet, elle a besoin de rassembler un somme minimum qui lui permettra de couvrir les frais administratifs, d’intégrer la Fédération Africaine des Naturopathes au sein des autorités (Décret, Parlements, Institutions et Ministères de la sante publique, et l’Union Africaine), de mettre en place le plan de travail pour les tradipraticiens africains, de réhabiliter 5 dispensaires et d’étudier les plantes médicinales à la faculté de médecine de certains pays.

 

Alors, si la cause des femmes dans le monde vous tient à cœur, que vous êtes sensible au développement de la médecine alternatives et de la naturopathie dans le monde ou si tout simplement vous souhaitez soutenir le beau projet d’une femme ambitieuse n’hésitez pas à faire un don, plus petit soit-il, c’est un petit geste pour un grand projet !

 

 

LE BIEN-ÊTRE DES FEMMES AFRICAINES

Le projet de l’ouverture des centres de bien être en Afrique est le fruit d’un long cheminement personnel qui m’a amenée à la rencontre de l’Afrique et plus particulièrement de la femme africaine. A travers ses traditions et rituels de beauté tout d’abord, puisqu’il y a cinq ans, tout en suivant des études de naturopathie, j’ai créé un centre d’esthétique dont les soins s’inspirent de ses pratiques.

 

Mais aussi à travers les missions humanitaires que j’ai effectuées dans ce pays, lesquelles m’ont sensibilisée à la cause de ces femmes courageuses qui sont le véritable ciment de leur pays. En effet, malgré leur rôle prépondérant dans la vie sociale, leurs droits sont bafoués, leurs conditions de vie déplorables et par conséquent leur mal-être immense.

 

L’Afrique Subsaharienne est une partie du continent africain où l’instabilité politique engendre de nombreux problèmes sociaux. Les femmes étant les plus affectées par ces problèmes vivent généralement un drame psychologique qui imprime sur leur corps ce qu’elles subissent.

 

Dans ce contexte, il me semble intéressant d’envisager et de promouvoir la naturopathie. Cette dernière permet en effet de mettre en application un grand nombre de conceptions et de techniques naturelles de soins déjà présentes sur place, à l’aide de plantes disponibles sur le terrain, qui peuvent , toutes combinées, aider les femmes à trouver la voie du bien-être et de l’épanouissement.

 

En Afrique, le soin primaire auquel les femmes ont déjà recours est la naturopathie mais elle est pratiquée dans un cadre peu valorisant. Mon idée maîtresse est d’allier les techniques de la naturopathie africaine à celles de la naturopathie occidentale au sein d’une organisation structurée, ce afin de développer une nouvelle dynamique de soins à destination de ces femmes, tout en leur prodiguant une véritable éducation à la santé.

 

Cette nouvelle dimension de la naturopathie pourrait s’inscrire dans le patrimoine thérapeutique africain grâce à son insertion dans un système de santé public rend concrète par l’ouverture de centres de bien-être. Dans cette optique, notre association humanitaire dont l’objectif est de : « promouvoir et mettre en place toutes activités contribuant à la santé et visant à apporter un bien-être physique, psychologique et émotionnel aux femmes africaines ».

 

Grâce à cette structure, nous espérons contribuer à médiatiser la naturopathie de manière croissante et positive. Par ce projet, nous souhaitons rendre hommage à l’Afrique qui nous a tant appris en termes de savoir-faire ancestraux, en mettant à mon tour mes compétences au service des femmes africaines à l’aide de la création de centres de bien-être et de ressourcement.

 

En effet elles sont le maillon fort de l’Afrique, les détentrices de la vie et en dépit de leur statut social peu valorisé et du poids important de morbidité et de mortalité qui les affecte, ces femmes continuent d’être des artisanes de la paix, des procréatrices, des entrepreneuses et des pourvoyeuses de soins pour les enfants. Elles sont les bâtisseuses de l’avenir de l’Afrique.

 

LES SOLUTIONS QUE NOUS PROPOSONS

 

  • Regrouper tous les dispensaires des villages et développer de nouvelle méthode de travail afin de mettre en place et d’innover la médecine traditionnelle africaine.

 

  • Mettre en place des programmes de santé pour chaque pathologie au sein d’une organisation structurée, à visée naturo-thérapeutique, ce afin de développer une nouvelle dynamique de soins à destination de la population africaine, tout en leur prodiguant une véritable éducation à la santé.

 

  • Cette nouvelle dimension de cette médecine naturopathique pourrait s’inscrire dans le patrimoine thérapeutique africain grâce à son insertion dans un système de santé publique rendue concrète par l’ouverture des dispensaires dans chaque village rattaché à un arrondissement de la ville, le tout supervisé par la Fédération Africaine des Naturopathes.

 

  • En effet, afin que la population africaine trouve la guérison et l’harmonie, il est évident que cela doit passer par la pureté de leurs pensées, laquelle relancera des énergies propres. Le fonctionnement de l’organisme sera modifié par l’état émotionnel.

 

  • Celui-ci pénétrera dans le corps sous la forme d’une énergie affective, mentale et spirituelle. Cette énergie que l’on appellera «intelligente» va s’inscrire dans leur mémoire cellulaire et devenir directive au point de conditionner leurs réactions.

 

  • Pour cela, nous associerons à chacune de ces fonctions des techniques de bien-être pouvant la nourrir, la placer en situation d’harmonie et mettre fin aux différents déséquilibres, favorisant ainsi la préservation et l’optimisation de leurs capacités naturelles d’auto-guérison.

 

  • Il en résultera que la population africaine pourra peu à peu retrouver le germe du bonheur. Cela permettra de rééquilibrer le fonctionnement de l’organisme avec un ensemble de mesures dont l’association va produire un effet synergique sur l’ensemble des organes.

 

  • Il suffira de modifier un certain nombre de règles d’hygiène de vie à travers des techniques naturelles de santé déjà existantes par des moyens agissant sur la cause de la maladie : nutrition, massages antistress, réflexologie, hydrothérapie, méditation psychothérapie, actinologie, pneumologie, etc …

 

  • Ces thérapies agiront sur trois niveaux : le plan vital (énergétique), le plan physique (le corps) et le plan psychique (mental et émotionnel). Elles contribueront ainsi à l’entretien et à la réparation des tissus afin de transformer leurs pensées, leurs émotions et leur bien-être de façon positive.

 

  • Grâce à ces divers programmes de formation et d’ateliers de thérapie le niveau d’instruction de la population africaine évoluera. Cela les rendra plus compétitif et fort sur le terrain, grâce à une revalorisation de leur statut social comme un moyen efficace pour leur développement personnel mais aussi collectif.

L'IMPACT DE VOTRE SOUTIEN

L’action est d’implanter les techniques de la naturopathie africaine à celles de la naturopathie occidentale au sein d’une organisation structurée, ce afin de développer une nouvelle dynamique de soins à destination de la population africaine tout en leur prodiguant une véritable éducation à la santé.

 

L’implantation de la naturopathie africaine peut contribuer à détourner cet océan d’angoisse en apportant des soins a la population afin qu’elles retrouvent un équilibre entre leur corps et leur esprit pour faire renaître l’essence pure de la vie par des pensées positives, la place de la naturopathie peut prévenir, accompagner et corriger le terrain de la population de manière à maintenir une harmonie psychique, émotionnelle et physique par la mise en place d’un programme et de conseil naturopathique.

 

Au fil du temps chacun pourra devenir acteur de sa santé au quotidien, car les sensibiliser c’est les préserver de la maladie.

L'impact de votre soutien

Nous sommes preneurs de toutes aides et contributions de la part d’ONG, associations ou particuliers qui pourraient nous seconder dans la réalisation concrète de notre projet, à la fois sur le plan pratique et financier.

 

Nous nous tenons donc à la disposition de toutes les bonnes volontés qui souhaiteraient investir dans ce projet en faveur de la population et les Femmes africaines qui nous tiennent à cœur, et les remercions par avance.

FAN

63 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny - 71360 Epinac

0033 675 80 29 57

Tous droits réservés © 2016 FAN

FAN est déclaré à la préfecture sur l’identification R.N.A. : W343020233, et à l’Insee numéro de SIREN 823 927 900.